Les composants et les microservices offrent de la flexibilité aux banques ⚡️

Le secteur de la banque de détail connaît un flux de nouvelles réglementations, de nouvelles technologies et les attentes des consommateurs ont évolué. Il est nécessaire de trouver un moyen de gérer tous les défis du changement permanent, tout en capitalisant sur les opportunités qu’apporte ce nouveau mouvement. Comment les banques peuvent tirer parti des composants et d’une stratégie microservices pour moderniser leur Core Banking et l’adapter au monde digital et de l’Open Banking ?💡

Sous l’ère digitale, les géants technologiques ont révolutionné et redéfini le service client. Les banques cherchent donc à se transformer et à s’engager dans une transformation digitale (plutôt fragmentaire). Malheureusement, cela a donné lieu à des frontaux fantaisistes essayant de masquer un Core Banking non adapté au digital et à l’Open Banking. 

Pourtant, les initiatives de plateformes de Core Banking subissent le syndrome de “l’éléphant dans la pièce” où le défi est reconnu par l’ensemble de l’organisation, mais peu sont prêts à surmonter ce défi titanesque. Le fait d’aborder le sujet d’un remplacement du Core Banking est un sujet inconfortable et intimidant pour les banques, qui ont connu des initiatives retardées et abandonnées. Cela a mené à des projets qui ont mal tourné avec des calendriers impossibles à respecter, une augmentation exponentielle des coûts et une accumulation de problématiques fonctionnelles non prévues. Toutes ces déconvenues se sont transformées en récits d’avertissements avec le temps. Il ne faut pas non plus oublier la réalité dans laquelle nous sommes aujourd’hui, à savoir un rythme de changement qui ne cesse de s'accélérer, dans ce cadre, le Core Banking d’une banque n’est plus une garantie pour un avenir certain.  

Malgré les difficultés rencontrées par les banques dans le passé, il existe aujourd’hui de nouvelles opportunités qui leur permettront d’obtenir une aide à portée de main: par exemple de nouvelles avancées technologiques, l’Open Banking avec “l’open apisation” et les microservices, de nouvelles approches de Banking-as-a-Services et de Core Banking System de nouvelle génération, … Les banques vont être en capacité d’entamer un réel projet de modernisation et de gérer avec succès les changements à long terme, il est donc nécessaire de commencer par redéfinir le Core Banking afin qu’il devienne évolutif. 

Recréer le Core 👨‍💻

Le Core Banking System est le cœur ou les fondations de votre banque, il contient les enregistrements des comptes clients et de l’ensemble des opérations (historique global). C’est tout simplement le moteur de votre banque et il doit garder ces enregistrements à jour au quotidien. À la base, ces Core Banking System ont su bénéficier de l’évolutivité nécessaire pour gérer un grand nombre de comptes et d'opérations, le tout au quotidien et sur un seul et même système. Malheureusement, la banque digitale remet en question un Core Banking qui n’a pas été construit pour le mobile, où il doit prendre en charge les différents types de clients, utilisant différents types de canaux ou d’appareils et le temps réel. Par la suite, il est arrivé les réglementations, l’Open Banking ou encore l’Open API qui exige au Core Banking d’être ouvert pour intégrer des acteurs de l'écosystème (des Banques, des FinTechs ou encore d’autres tiers technologiques). Cela nécessite donc une nouvelle approche pour les banques afin qu’elles s’éloignent de ses anciens Cores pour s’adapter aux besoins d’aujourd’hui et de demain. 

Les composants et les microservices 👨‍🔧

L’Open Banking possède des préceptes forts en matière d’ouverture, de temps réel, d’innovation, d’open apisation et d'évolution des architectures IT, qui vont créer de nouvelles opportunités pour les acteurs de la banque de détail et les notions de composants et de microservices permettront aux banques de déclencher leur transformation digitale. Les microservices peuvent être considérés comme une bouée de sauvetage pour les banques, où elles pourront s’affranchir des contraintes liées au Core Banking et aux systèmes monolithiques. En évoluant leur legacy IT vers une architecture en microservices, les banques seront en mesure de diviser leur Core et leurs systèmes IT en composant individuels, gérables et indépendants. Ces composants individuels vont pouvoir être élaborés, développés, testés, délivrés et mis à jour indépendamment, en parallèle par différentes équipes, chacun possédant son propre flux et cycle de développement en continu (continuous deployment). Une fois déployés et mis à l’échelle, les composants peuvent être combinés dans une application structurée. C’est de cette manière que de nouvelles fonctionnalités seront ajoutées et intégrées sans perturber les activités en cours. 

En adoptant une approche agile tout en étant basé sur du continuous deployment, un Core Banking System de nouvelle génération peut être construit, déployé et mis à l’échelle par étapes, où chaque composant sera géré indépendamment. Cette conception doit reposer sur une approche customer-centric, à savoir en fonction des attentes clients en matière de fonctionnalités. 

Apparition d’applications nouvelles générations

Grâce à une stratégie de microservices et de composants, des fonctions peuvent opérer de manière indépendante ou être intégrées à l’aide des APIs. Pour le moment, nous ne sommes qu’au début d’une réelle révolution au sein des banques car avec une approche par microservices et par composants, il sera possible de redéfinir les options de déploiement. Vous pouvez, en effet, déployer on premise mais aussi dans le cloud (privé, public ou hybride) en fonction de l’approche qui correspondra à vos objectifs financiers, opérationnels et business. ☁️

Avec une architecture modulaire et digitale, toute banque digitale sera en mesure d’intégrer plus facilement les dernières technologies comme l’intelligence artificielle, le machine learning, le big data ou encore le predictive analytics. Grâce à la technologie des APIs, il sera facile de “plug and play” de nouvelles fonctionnalités et services en fonction du niveau d’utilisation, des règles et des processus définis. Cela permettra d’offrir des expériences clients mieux adaptées aux besoins et plus intuitives, sans la nécessité de nouvelles infrastructures ou d’investissements financiers. 

Ce nouveau monde d’ouverture facilite l’agilité et la flexibilité d’une banque, les notions de microservices et de composants deviendront la pierre angulaire et l’organisation nécessaire pour assurer une modernisation progressive et continue de la banque digitale.

  • innovation

  • corebanking

  • composants

  • microservices

Nous contacter.

TagPay, le partenaire technologique dont vous avez besoin pour construire votre institution financière.

Vous souhaitez en savoir plus sur TagPay et sa solution ?

Tenez-vous au courant

Abonnez-vous à notre Newsletter.

Pouvons-nous vous envoyer des e-mails ?